• Citoyenneté,
  • Culture,
  • Culture scientifique et humanités,

Les pépites des archives de l'ICP

Publié le 14 juin 2019 Mis à jour le 19 juin 2019

C'est sous les toits de l’Eglise Saint-Joseph des Carmes que se cachent les précieuses archives de l'ICP. Nous avons rencontré celui qui garde les chefs d'oeuvre qui ont marqué l’Histoire de l’institution, Serge Sollogoub.

Archiviste depuis 12 ans à l’ICP, Serge Sollogoub connait sur le bout des doigts le classement minutieux des œuvres conservées.
Comme un inventaire à la Prévert, chaque document est ordonné, classé afin de faciliter les recherches des enseignants-chercheurs et des services de l’ICP.

Les archives rassemblent des documents et des objets en lien avec l’ICP soit dans le cadre des recherches, soit en lien avec des personnalités proches de l'institution.
De Mgr d’Hulst au Recteur Bordeyne, en passant par Edouard Branly ou encore Jean Vanier, on y trouve autant de courriers, de messages officiels du Vatican, que les thèses et de notes de leurs travaux.

LIVRE D4ORBaudrillardDes pépites bien conservées

  • Au moment de la proclamation de la Loi de 1905, un recueil de lettres dans toutes les langues, des évêques du monde entier adressant au recteur de l’ICP leur soutien ;
  •  Le procès-verbal d’ouverture du cercueil de Frédéric Ozanam, 80 ans après la mort d’Ozanam ;
  •  Le chapeau du Cardinal Baudrillart, recteur pendant 35 ans ;
  • La thèse de Jean Vanier.
On y trouve également les archives de personnalités extérieures qui ont souhaité que leurs recherches soient conservées à l’ICP.
Par exemple, les correspondances de Jean Maçé ou encore les archives du média l’Univers, qui donne accès à des articles de l’histoire de l’Église.

Accès aux Archives de l'ICP :
Les archives sont accessibles aux chercheurs sur rendez-vous par mail.