• International,
  • Vie étudiante,

#Erasmusday : pourquoi partir étudier à l'étranger ?

Publié le 4 octobre 2018 Mis à jour le 3 décembre 2018

Véritable génération Erasmus, celle des échanges de savoirs et d’expériences, celle de l’ouverture au monde grâce à l’Union européenne, les jeunes sont en quête de mobilité : partage de l'expérience d’Émilie, actuellement en mobilité à St Mary's University.

Fidèle à sa volonté d'ouverture sur le monde, l'Institut Catholique de Paris a signé la nouvelle charte Erasmus+ poursuivant ainsi son engagement pour la mobilité étudiante. Tout au long de l'année, la délégation aux affaires internationales de l'ICP accompagne les étudiants dans leurs choix d'études à l'étranger. Pour répondre à cette demande en constante évolution, l'ICP propose en plus de cursus internationaux.
 

Partir étudier à l'étranger : ce petit plus qui fait la différence

En 3e année de licence Info-com, Émilie, 20 ans, a choisit d'aller étudier à St Mary's University, à Londres elle a accepté de répondre à quelques questions.
 

Pourquoi avoir choisi de partir étudier à l'étranger ?

stmarysÉmilie : Avant tout dans un pays anglophone, c'est indispensable pour le futur  ! Le choix de partir est aussi un challenge pour moi : en quittant mon confort chez mes parents et dans mon quotidien pour aller à la rencontre d’une nouvelle culture. Dans mon secteur, Info-Com, je dirais que l’immense plus, concerne les matières que l’on découvre au fil des semestres. Elles ne sont pas toujours aussi intéressantes les unes que les autres mais elles ont le mérite de nous faire découvrir une multitude d'approches, de domaines, et de nous faire "toucher à tout ». Je trouve que cela sert énormément par la suite, car cela donne l’impression d'avoir une multitude de bases dans des domaines très divers (sociologie, codage informatique, les points rudimentaires du débat en anglais…). On peut dire que cette formation est extrêmement complète et intéressante.
 

Vous êtes actuellement en Erasmus à Londres, quels conseils donneriez-vous à ceux qui hésitent encore à partir  ?


Émilie : St Mary’s University est une université vraiment incroyable. Le système est très différent. J’ai pour ma part seulement 6h de cours par semaine, mais cela me demande énormément de travail personnel. J’ai choisi des matières que jamais je n’aurais pu découvrir en France, et surtout, enseignés d’une façon si différente : par exemple j’ai des cours sur Walt Disney, des cours de design sur ordinateur mais aussi de design sous forme « primaire », à savoir des cours de dessin. Cela ajoutera à mon bagage info-com une ouverture toute nouvelle qui m’aidera par la suite. Je suis vraiment comblée par ces choix de cours.
Ici, l’administration et les personnes en charge de ces services n’ont qu’un but en tête : nous aider et résoudre notre problème… c’est très agréable ! Seul bémol, la fac est assez excentrée, et c’est pourquoi j’ai fait le choix de ne pas vivre sur le campus mais de vivre en plein centre de Londres.

Avec un réseau international fort, réparti dans 35 pays, et un programme de bourse, les étudiants peuvent accéder à la mobilité internationale, soit à travers le programme Erasmus + ou en faisant le choix parmi les 135 accords avec les universités partenaires.

> Pour en savoir plus.