Carnets de Mobilité : Le rendez-vous international des étudiants de l’ICP !

Publié le 21 mars 2018 Mis à jour le 28 mars 2018

En Mars a eu lieu la deuxième édition des Carnets de Mobilité, une rencontre entre étudiants avec l’esprit grand ouvert sur le monde !

Une rencontre sous le signe de l’international

Les Carnets de Mobilité est le rendez-vous annuel de l’international de l’ICP. Cet événement réunit les étudiants qui reviennent tout juste de mobilité, ceux qui partiront en mobilité l’année prochaine ainsi que les étudiants internationaux en mobilité sur notre campus.


Un moment de rencontre et de partage

Les étudiants qui rentrent de mobilité et les étudiants internationaux témoignent de leur expérience auprès des étudiants qui partiront l’année prochaine. Cette deuxième édition a réuni près de 150 étudiants. Les ambassadeurs de la mobilité ont pris la parole pour parler de leur expérience en Australie, Japon, Italie, Argentine, Liban, Espagne, Pays-Bas, Hongrie, au Royaume-Uni et Etats-Unis...

Des récits très personnels comme Even, étudiant en L3 Sciences Economiques et Politique à la Faculté de Sciences Sociales et Economiques, qui nous écrit son plus beau souvenir de son expérience au Canada où il a étudié un semestre à Saint-Paul University : « le 1er janvier 2018 ou par -35 nous avons fait du chien de traîneaux sur un lac gelé ! »

Pourquoi opter pour une expérience de mobilité ?

Chaque année plus de 150 étudiants français partent en mobilité dans le cadre de leur cursus à l’ICP.

Partir en mobilité c’est participer à un programme d’échange et étudier un semestre ou une année complète dans l’une des 104 universités étrangères partenaires. Ils suivent dans leur université d’accueil des cours similaires à ceux qu’ils auraient dû avoir s’ils étaient restés en France. Ils sont considérés comme des étudiants de l’université d’accueil et de ce fait sont soumis aux mêmes règles que n’importe quel autre étudiant de celle-ci.

En dehors du cadre académique, la mobilité c’est aussi l’opportunité de découvrir une nouvelle culture, perfectionner ses connaissances linguistiques dans une langue étrangère, et sur un plan d’apprentissage plus personnel, elle permet de sortir de sa zone de confort et d’apprendre à être autonome, indépendant, et à gagner en maturité et savoir-être. « La mobilité à l'étranger permet d'apprendre une nouvelle langue mais surtout d'en apprendre davantage sur soi-même, de connaitre de nouvelles personnes et d'acquérir une plus grande ouverture d'esprit. », témoigne ainsi Laura, étudiante en Licence Histoire de l’art et archéologie partie 1 semestre aux Pays-Bas à Radboud Universiteit Nijmegen.

En échange, l’ICP accueille environ 80 étudiants internationaux des quatre coins du monde ; cette année sont présents des étudiants de Taiwan, Roumanie, Brésil, Pologne, République de Corée, Allemagne, Italie, Espagne et bien d’autres encore.