• Vie étudiante,

A l'IER, la redécouverte de textes anciens d'une grande actualité

Publié le 5 octobre 2017 Mis à jour le 6 octobre 2017

La richesse de l'enseignement de l'Institut Supérieur de Sciences Religieuses - IER permet à ses étudiants d'étudier des textes parfois oubliés et pourtant fondamentaux

Pour initier ses étudiants à la théologie, l'IER Institut Supérieur de Sciences Religieuses offre un programme d'étude riche qui passe notamment par l'étude de la liturgie.


Mieux comprendre les fondements

Parmi les cours proposés sur ce sujet, il en est un qui offre une très belle découverte : la Didachê. Texte peu connu, pourtant contemporain du Nouveau Testament, deux fois millénaire, mais d'une grande actualité.


Louis Toussaint, étudiant de l'IER en 3è année, résume cette découverte, pleine d'enseignements sur les pratiques liturgiques actuelles : 


La Didachê (prononcer « didakè ») est un texte quelque peu mystérieux. Perdu ou oublié pendant de nombreux siècles, on retrouve sa trace à Constantinople dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il présente de nombreuses instructions liturgiques, précieuses pour l’histoire et la théologie, mais aussi pour la pastorale sacramentelle.

Près de 2 000 ans

Cet écrit n’est pas daté avec précision par les spécialistes. Toutefois, plusieurs pères de l’Eglise y font référence. Ainsi, le père Hamman situe la rédaction de ce texte autour des années 100 à 150 après J-C. , en Syrie. Bien que le titre complet de cet enseignement se rapporte aux douze apôtres, le texte n’y fait aucune allusion et reste anonyme. En revanche, les références au Nouveau Testament sont nombreuses, particulièrement à l’Evangile de Matthieu dont la teneur morale est très proche

Le terme grec Didachê signifie « enseignement » ou « doctrine ». En effet, ce texte comporte de nombreuses instructions, principalement morales, liturgiques et ecclésiales, structurées en seize chapitres.

Un écho jusqu'à nos jours

Y sont abordés les pratiques liturgiques telles que le baptême ou l'Eucharistie, avec des recommandations dont la plupart sont encore aujourd'hui d'une grande actualité. Nombre d'entre elles aident à redécouvrir certains aspects de la messe ou du rituel du baptême qui remontent aux premiers siècles de l’Eglise. Le Notre Père est l'un des exemples de l'actualité de la Didachê qui a été enrichi de la doxologie « Car à toi appartiennent la puissance et la gloire pour les siècles » (8.2).

Voir l'article complet

Le cours qui a permi cette découverte est celui d'Izaïa Gazzola, "Les Pères de l'Eglise, des pasteurs théologiens" donné au sein de l'IER

Izaïa Gazzola, théologien de la liturgie, spécialiste de l'antiquité tardive et des pères de l'Eglise, enseigne à l'IER et au Theologicum - Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses.