Musée Édouard Branly

Le patrimoine culturel de l’Institut Catholique de Paris compte également le Musée Edouard Branly. C'est dans son laboratoire que le Professeur Branly, enseignant-chercheur à l’Institut Catholique de Paris dans les années 1875, réalisa en 1890 la première transmission de télégraphie sans fil.
Musée Edouard Branly
Musée Edouard Branly
Construit par l’architecte Paul Tournon en 1932, le Musée Edouard Branly est l’ancien laboratoire d’Edouard Branly (1844-1940). Il réunit une collection d’instruments décrits dans ses ouvrages. Ses publications mentionnent également les orientations et les aires de recherche qu’il considérait comme capitales, à savoir « la chaleur rayonnante, l’optique et l’électricité ». Les recherches qui ont le plus contribué à répandre la réputation du professeur Branly sont celles qui l’ont conduit à la découverte du principe de télégraphie sans fil et à l’application des « radioconducteurs à la télématique ». Les résultats de ses recherches sont notamment exposés dans de nombreuses communications adressées à l’Académie des Sciences.

Rattaché à l’Institut Catholique de Paris, le laboratoire du physicien est aujourd’hui devenu l’actuel Musée Branly ; il en perpétue la mémoire.

Parcourir les vitrines présentant les appareils utilisés par le scientifique, voir les pièces de son laboratoire, son bureau et la « salle de cuivre », c’est suivre d’aussi près que possible l’itinéraire de ce grand savant et entrevoir l’époque de l’histoire des sciences dans laquelle il s’inscrit.