Master Politiques Environnementales et management du Développement Durable (M1)

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme canonique / ecclésiastique
Niveau de recrutement
Bac + 3
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 semestres
Lieu(x) de formation
Paris
Stages
Oui En savoir plus
Séjour à l’étranger
Séjour possible 
Frais d’inscription
De 5 780 € à 3 620 € (tarif 2017-2018) Tarif dégressif en fonction des revenus
En savoir plus
Accessible en
Modalités
Langues d'enseignement
"Francais, anglais"
Et après ?
Domaine :
Droit-économie-gestion
Mention :
Sciences Economiques et Sociales
Parcours :
Politiques environnementales et management du développement durable



Ce Master 1 s’inscrit dans la logique du M2 PEMDD ; il permet aux étudiants d’acquérir des bases solides, théoriques et pluridisciplinaires, afin de parfaire leur projet professionnel.

Au cours du premier semestre, les étudiants reçoivent un enseignement théorique qui leur permet d’acquérir les notions de base en économie, géopolitique, sociologie et éthique de l’environnement. Cet enseignement est complété par des cours plus spécialisés sur les enjeux soulevés par le développement durable : liés à la pauvreté, au déséquilibre économique Nord/Sud, à la souveraineté alimentaire, au changement climatique, à la dégradation de la biodiversité, aux conflits énergétiques, etc.

Cet apport théorique permet aux étudiants d’effectuer, au second semestre, un stage de longue durée, jusqu’à 6 mois, grâce auquel ils peuvent s’initier aux problèmes pratiques rencontrés et mis en exergue par le développement durable.

Ce stage est validé par la rédaction et la soutenance d’un mini-mémoire, qui est une préparation « méthodologique » au mémoire qui sera soutenu en Master 2. Celui-ci permet ainsi à l’étudiant de maitriser les outils d’une démarche de chercheur, tout en affinant son projet professionnel.
Cette formation, avec un fort apport théorique et une longue phase d’application, permet aux étudiants d’exercer un regard original et novateur sur les questions sociétales actuelles, et ainsi d’œuvrer dans les domaines du développement durable et de l’environnement, aussi bien au sein d’une entreprise que d’un organisme à but non lucratif.

 

Objectifs

Ce Master répond à la transversalité et à la complexité de la notion de développement durable. Il s’adapte à la multitude et la diversité des acteurs concernés : institutions politiques, secteur privé, entrepreneuriat et tissu associatif.
Cette formation permet de maitriser une analyse historique, géographique et technique des politiques environnementales. Les étudiants seront à même de :

  • développer un sens critique sur les défis et challenges politiques et géostratégiques,
  • identifier les contraintes,
  • analyser et construire des solutions concrètes et transversales,
  • élaborer des projets et plans d’actions précis, en fonction de la situation à laquelle ils seront confrontés en tant que professionnels de terrain, du Nord au Sud, dans le privé ou le public.

Stages

Les étudiants pourront réaliser leur stage en France ou à l'étranger, aussi bien dans les entreprises, les milieux associatifs ou les institutions internationales, que dans les collectivités territoriales.
L’étudiant a la responsabilité de trouver l’organisme qui l’accueillera. Mais la direction du Master et l'équipe pédagogique l’accompagnent dans sa recherche de stage et il peut s'appuyer sur les partenaires de la formation.

Publics

Niveau de recrutement : Bac + 3


Formation(s) requise(s)

Toutes disciplines.

Modalités

Temps plein

Conditions d'admission

> Télécharger le dossier de candidature

La sélection des candidats se fait en fonction des critères suivants :

  • Les diplômes requis sont un Master première année, ou un équivalent Maîtrise pour les étudiants étrangers.
  • La maîtrise de l’anglais écrit et parlé est obligatoire. La candidature de personnes n’étant pas en mesure de lire couramment des documents dans cette langue, ni de s’exprimer clairement dans une conversation courante, ne sera pas retenue.
L'admission se fait sur dossier et entretien devant un jury.

Le dossier de candidature est à télécharger. Les derniers entretiens sont programmés en juillet. Certains candidats peuvent être reçus début septembre, uniquement en fonction des places disponibles.
Attention, les dossiers incomplets ne seront pas étudiés. Veillez donc à bien fournir toutes les pièces demandées dans le formulaire de candidature.
Afin de garder toutes les chances d’obtention d’un financement, nous invitons les candidats qui postulent au titre de la formation continue (=financement par l’employeur) à nous consulter préalablement à l’envoi de leur dossier.
Les dossiers seront présélectionnés par l’équipe pédagogique du Master à partir du mois d’avril. Un mail informera les candidats des suites données à leur candidature : convocation à un entretien ou refus sur dossier.

Inscription

Un acompte de 400 € sera demandé aux admis afin de confirmer leur place dans le master. Cet acompte devra être versé dans les dix jours qui suivent la communication de votre admission via notre portail UEL. Sans acompte de pré-inscription de la part du candidat, sa place sera automatiquement proposée au prochain candidat en liste.

Après versement d’acompte, l’inscription complète devra s’effectuer impérativement avant le 30 juillet via le portail électronique. Sans cette dernière étape d'inscription en ligne, le candidat n'aura aucun accès aux informations concernant le déroulement de la formation ni aux convocations à la journée de pré-rentrée.

Frais d’inscription

De 5 780 € à 3 620 € (tarif 2017-2018) Tarif dégressif en fonction des revenus

La formation est organisée autour de trois modules :

  • Le module académique qui concentre les différents enseignements sous forme de cours et séminaires, d'exposés, dossiers, études de cas, simulations…
  • Le module de préparation au projet professionnel (méthodologie, simulation d'entretiens...).
  • Le module professionnel avec stage et soutenance de mémoire.
Pour en savoir plus sur les cours dispensés, téléchargez la brochure de la formation.

Modalités d'évaluation

Les cours et séminaires sont validés au travers un contrôle continu et par un examen final (devoir sur table, exposé, simulation…).
Le stage est validé et fait l'objet d'une évaluation de l'étudiant, d'un mémoire et d'une soutenance.
Toute note égale ou inférieure à 5/20 donne lieu à un rattrapage.

L'ensemble de ces informations sont précisées dans le réglement pédagogique du Master, remis à l'étudiant dès la rentrée universitaire.


Année post-bac de sortie
Bac + 4

Compétences visées

A l'issu du M2, les diplômés du Master PEMDD se reconnaissent par leur capacité à aborder de manière systématique et novatrice les problématiques du développement durable. Ils maîtrisent l’élaboration de diagnostics territoriaux (environnemental, socio-culturel, politique…) et savent formuler des préconisations concrètes, transversales et éthiques. Ils sont à l’aise dans le pilotage et l’évaluation de projets (type agenda 21), le montage de dossiers de subvention, l’animation de communautés de partenaires ou encore les actions de communication. Ils appuient leur pratique sur une veille réglementaire et législative du secteur.


Poursuites d'études

Les étudiants ont la possibilité de poursuivre leur cursus :
En Master 2 Politiques Environnementales et Management du développement durable