Master Géopolitique et sécurité internationale (M2)

Informations générales

Nature de la formation
Diplôme canonique / ecclésiastique
Niveau de recrutement
Bac + 4
Conditions d'admission
Durée de la formation
2 semestres
Lieu(x) de formation
Paris
Stages
Oui En savoir plus
Séjour à l’étranger
Séjour possible 
Frais d’inscription
M2 : De 6 380 € à 4 220 € (tarifs 2017-2018) L'ICP adapte ses tarifs aux situations de ressources de chacun.
En savoir plus
Accessible en
Modalités
Langues d'enseignement
"Francais, anglais"
Et après ?
Domaine :
Droit-économie-gestion
Mention :
Sciences Economiques et Sociales
Parcours :
Géopolitique et sécurité internationale
science sociale

science sociale


La formation des « rédacteurs-analystes » à laquelle prépare le Master Géopolitique et Sécurité Internationale (GSI) implique une adaptation continue aux évolutions des questions de sécurité et des besoins des employeurs potentiels. La France étant très largement présente dans les circuits mondiaux des échanges, la spécialisation géopolitique se concentre naturellement sur les zones tendues ou travaillent les opérateurs économiques confrontés à des défis sécuritaires majeurs et dans lesquelles existe donc « un marché de la sécurité » solvable : Afrique du Nord et prolongement sahélo-saharien, Afrique de l'Ouest / Golfe de Guinée - Monde méditerranéen incluant le Proche Orient - Amérique centrale et du Sud.

Cette spécialisation s'accompagne d'une densification du réseau des organismes partenaires du Master fournissant les formateurs de l'équipe pédagogique : forces armées, entreprises de sécurité et de service de défense, opérateurs économiques, ONG de médiation. L'ensemble de ces professionnels constitue désormais ce que l'on appelle "l'architecture de sécurité" locale qu'un étudiant doit connaître et maîtriser pour se doter d'un profil "employable". Ce dispositif permet ainsi à nos futurs diplômés de monter plus sûrement le projet professionnel pour lequel ils ont été sélectionnés et de préparer leur insertion de manière pratique et décisive.

Un dernier point : le Master est géré comme un département sécurité d'une entreprise ou d'une ONG internationale : ponctualité, rigueur, esprit d'équipe, esprit d'initiative et résultats sont exigés. Si vous ne partagez pas ces valeurs ; abstenez-vous !

Objectifs

L’objectif comprend trois dimensions. Il consiste à comprendre les mécanismes sociaux et politiques menant à la rébellion armée par application d’une approche méthodologique structurée ; à définir clairement les formes de violences collectives utilisées (émeutes, terrorisme, guérilla, prédation criminelle…) ; puis à analyser les mécanismes de prévention, de transformation d’une confrontation armée en opposition non violente (stabilisation) et de consolidation (reconstruction post-conflictuelle), mis en œuvre par les institutions et acteurs internationaux publics ou non gouvernementaux.

Le Master s’adresse à des étudiants orientant leurs activités dans les domaines de la sécurité (militaire, publique, sociétale), dans celui des relations internationales ainsi que des professionnels de ces secteurs au titre de la formation continue. Il est tout à fait indiqué pour la préparation des concours administratifs et d’entrée dans les professions pour lesquelles les relations internationales constituent une dimension clé (journalisme, consultant…).

En formation complémentaire, le Master est conçu pour compléter des formations initiales achevées dans les domaines de l’aide humanitaire, de l'intelligence économique, ou de la médiation des conflits sociaux.


Stages

Les stages sont fortement conseillés, surtout pour les étudiants qui ne comptent pas continuer en thèse de doctorat.


Publics

Niveau de recrutement : Bac + 4


Formation(s) requise(s)

Ce Master accueille des candidats de toute origine. Chaque promotion admet des étudiants étrangers, européens ou non. Dans la mesure du possible, le jury d’admission associe également des personnes disposant déjà d’une expérience professionnelle. Cette diversité garantit, à l’intérieur des promotions, un bon équilibre d'ensemble et un enrichissement mutuel.

Adaptation du cursus à des obligations professionnelles

La formation M2 peut être suivie à mi-temps, sur deux années, pour les personnes justifiant d’une activité professionnelle à plein temps. De même, pour les personnes en formation continue, certaines matières pourront être enseignées dans le cadre d’un horaire aménagé de fin d’après-midi ou au cours d’une période bloquée, s’il existe une demande effective suffisante.

Modalités

Temps plein

Temps aménagé

Conditions d'admission

Télécharger le dossier de candidature
L'admission se fait sur dossier et entretien devant un jury.
Attention, les dossiers incomplets ne seront pas étudiés. Veillez donc à bien fournir toutes les pièces demandées dans le formulaire de candidature.


La sélection des candidats se fait en fonction des critères suivants :

·         Les diplômes requis sont un Master première année, ou un équivalent Maîtrise pour les étudiants étrangers.

·         La maîtrise de l’anglais écrit et parlé est obligatoire. La candidature de personnes n’étant pas en mesure de lire couramment des documents dans cette langue, ni de s’exprimer clairement dans une conversation courante, ne sera pas retenue.

Afin de garder toutes les chances d’obtention d’un financement, nous invitons les candidats qui postulent au titre de la formation continue (=financement par l’employeur) à nous consulter préalablement à l’envoi de leur dossier.

Les dossiers seront présélectionnés par l’équipe pédagogique du Master. Un mail informera les candidats des suites données à leur candidature : convocation à un entretien ou refus sur dossier.

Inscription

Candidats ayant reçu une réponse positive

Un acompte de 600 € sera demandé aux admis afin de confirmer leur place dans le master. Cet acompte devra être versé dans les dix jours qui suivent la communication de votre admission via notre portail UEL. Sans acompte de pré-inscription de la part du candidat, sa place sera automatiquement proposée au prochain candidat en liste.

Après versement d’acompte, l’inscription complète devra s’effectuer impérativement avant le 30 juillet via le portail électronique. Sans cette dernière étape d'inscription en ligne, le candidat n'aura aucun accès aux informations concernant le déroulement de la formation ni aux convocations à la journée de pré-rentrée.

Frais d’inscription

M2 : De 6 380 € à 4 220 € (tarifs 2017-2018) L'ICP adapte ses tarifs aux situations de ressources de chacun.

La FASSE, 33 (0)1 44 39 84 99
Courriel

Module Polémologique

Ce module s’appuie sur une approche multidisciplinaire de la théorie générale des conflits armés. L’objectif consiste, pour les étudiants, à acquérir rapidement une culture initiale permettant d’aborder les enseignements méthodologiques avec plus d’aisance et de confiance. Cette culture s’étend aussi à la compréhension du comportement des entités belligérantes.

Module géopolitique

Les enseignements portent sur l’analyse de l’évolution des conflits armés dans les zones clés du monde contemporain. Cette mise à niveau complète l’approche théorique du premier module par un point de situation régionale. Y sont aussi présentées les postures de certains acteurs dominants

Module Méthodologie

Maîtrise des outils théoriques permettant de reconstituer un processus conflictuel et d’en prévoir les évolutions concrètes sur le terrain

Les ateliers thématiques - 2nd semestre

Sont l’occasion pour les auditeurs, sous la supervision d’un professeur, de tester leur capacité d’organisation collective. Essentiellement pratique, l’objectif consiste, à partir d’un thème déterminé, à rassembler et traiter une documentation pertinente, puis en tirer une problématique soumise à un expert extérieur invité à dialoguer. Problématique et conclusions seront ensuite présentées dans une courte monographie.

Rédaction du mémoire - 2nd semestre

Pour en savoir plus sur les cours dispensés, téléchargez la maquette des enseignements

Modalités d'évaluation

  • Validation des séminaires par contrôle continu. Tous les séminaires doivent être validés. Exercice de mise en situation (dossier pratique en langue anglaise).
  • Les ateliers thématiques sont validés par une courte monographie.
  • Rédaction d'un mémoire (soutenance avant le 30 septembre).

Année post-bac de sortie
Bac + 5

Compétences visées

Formation d’analystes de centre opérationnel de veille pour ONG, sociétés privées et institutions nationales et internationales de sécurité. Méthode de compréhension de situation, de planification, de conduite de projet et de programme de sécurité. Mise en œuvre d’un centre opérationnel, organisation de bases de données, traitement des informations et façonnage de produits clients (étude, note d’alerte, de fiches clients) ; maîtrise des outils pédagogiques (mémo, PowerPoint) en langues française et anglaise. En complément, initiation aux techniques empathiques individuelles de médiation civile de paix. Organisation du travail en équipe.


Débouchés professionnels

Pour le monde de l’entreprise et des ONG en sortie immédiate :
• Rédacteur
• Analyste veille

Pour le monde de l’entreprise et des ONG, les postes à
responsabilité après trois ans d’expérience ou accès direct par
expérience déjà acquise :
• Manager sûreté
• Auditeur / expert externe
• Ingénierie / réponse aux appels d’offre
• Médiateur

Pour les institutions publiques nationales et internationales :
• Analyste régional
• Responsable veille géostratégique
Security Officer (Nations Unies)

Poursuites d'études

Poursuite en doctorat possible si obtention d'une mention "bien" en M2.