Nos diplômes

L’ICP délivre des diplômes d’État, des diplômes ecclésiastiques (ou canoniques) et des diplômes propres.

Des diplômes nationaux dans un établissement privé

En France, l’État a le monopole de la délivrance des diplômes universitaires.
Pour l’ICP, comme pour tout établissement privé d’enseignement supérieur, deux voies permettent de délivrer des diplômes nationaux :
  • Des conventions avec une université publique : l’ICP a tissé de nombreuses conventions avec par exemple les universités d’Orsay, Paris-Sorbonne, Poitiers…
  • Des jurys mis en place par le Rectorat d’Académie : les diplômes sont alors délivrés par l’Académie de Paris.

Des diplômes propres à l’ICP

À côté du paramètre de reconnaissance par l’état, l’excellence de nos formations est reconnue par :

  • Les entreprises,
  • Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP),
  • L’Agence d’Évaluation de l’Enseignement Supérieur (devenue Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur - HCERES) souligne dans son dernier rapport l’employabilité de nos diplômés en sciences humaines et sociales.

Des diplômes canoniques de réputation internationale

Notre établissement délivre aussi de nombreux diplômes ecclésiastiques au nom du Saint-Siège, signataire des accords de Bologne (accords européens portant entre autres sur la reconnaissance des « crédits ECTS »).

Comme pour le LMD, on distingue 3 grades consécutifs :
  • le Baccalauréat canonique (5 ans),
  • la Licence canonique (2 ans),
  • Le Doctorat canonique (minimum 3 ans et maximum 6 ans).
Un accord entre la France et le Saint-Siège permet la reconnaissance par la République française du niveau d’équivalence des diplômes.

LMD

Pour la majorité de ses parcours, l’ICP suit le système européen d’harmonisation des cursus d’enseignement supérieur organisé autour de trois diplômes : la Licence, le Master et le Doctorat.

Cette organisation dite « LMD » accroît la mobilité des étudiants :
  • Entre les disciplines,
  • Les parcours (professionnalisants ou généralistes),
  • Les universités européennes ou mondiales.