Chrétiens et musulmans dans l’histoire : Enjeux historiques et théologiques - Cours public

Informations générales

Durée de la formation
12 séances de 2h. Du 26/09/2017 au 20/12/2017 - mardi 14h - 16h
Stages
Non
Frais d’inscription
168 €
En savoir plus
Modalités
Langues d'enseignement
Français


Une historienne de l’Église et des missions et un islamologue conjuguent leur voix pour étudier les enjeux théologiques des rencontres du christianisme et de l’islam, en les resituant dans leur contexte historique. Cette approche est indispensable pour comprendre les controverses actuelles entre musulmans et chrétiens et pour prendre la mesure des ouvertures possibles dans le dialogue.

Spécificités

Les cours du Theologicum - Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses - ouverts au public sont une opportunité :

  • d’entrer dans un questionnement sur la Bible, la théologie, la liturgie, l’oecuménisme, les arts sacrés, les confessions chrétiennes, les religions, etc.,
  • d'approfondir des formations antérieures, à son rythme
  • de bénéficier de la rigueur et de l’exigence universitaire de la recherche théologique de l’Institut Catholique de Paris et de son expérience pédagogique.

Tous les cours Religions du monde et spiritualité



Formation(s) requise(s)

Cours d'approfondissement. Ce cours nécessite des connaissances de base de l’islam.

Modalités

Compatible avec une activité professionnelle

Inscription

Téléchargez le formulaire ici. 
Complétez et envoyez-le avec votre règlement et une photo d'identité à l'adresse indiquée sur le formulaire. 

Un accueil personnalisé est à votre disposition

  • Pour tester gratuitement une séance
  • Pour rencontrer un enseignant
  • Pour vous aider dans votre choix
Marie-Laure Rochette
01 44 39 84 90
Courriel

Frais d’inscription

168 €

Modalités d'évaluation

Pour ceux qui souhaitent valider :

Un sujet sera choisi et présenté à l’un des enseignants par oral ou par écrit.

Compétences visées

Capacité de prendre du recul sur les enjeux du dialogue islamo-chrétien aujourd’hui
- en dépassant le caractère polémique de beaucoup de controverses
- en resituant les relations actuelles entre nos deux religions dans le cadre plus vaste des situations politiques, sociales, économiques et culturelles que nos civilisations traversent aujourd’hui
- En prenant la mesure d’ouvertures possibles au dialogue en vue de la construction solidaire de notre société