Les mobilités étudiantes

Plusieurs possibilités existent pour partir à l'étranger avec l'ICP selon votre situation et votre cursus.

Les universités partenaires

Les étudiants de l'Institut Catholique de Paris peuvent effectuer une partie de leur cursus de Licence, Master ou Doctorat à l'étranger au sein d'une université partenaire.

S'appuyant sur des réseaux institutionnels et universitaires, l'ICP a développé plus de 135 accords de mobilité étudiante (semestrielle et annuelle) sur les 5 continents, avec des universités partenaires dans près de 35 pays.

> Découvrez nos universités partenaires



Les mobilités étudiantes à l'étranger

Pour effectuer une mobilité, deux années d'études à l'ICP doivent être validées et le projet anticipé au moins un an avant la date de départ envisagée. Le niveau de la langue d'enseignement de l'établissement d'accueil doit être suffisant.

Attention : Il est de votre responsabilité de vérifier les pré-requis linguistiques et académiques demandés par l'université partenaire (TOEFL, GPA...) avant de faire vos choix.

Pour les étudiants de l'ICP souhaitant partir en mobilité à l'étranger, deux options sont possibles :
  1.  Les programmes d'échanges
    Erasmus+ (européen), MICEFA (Amérique du Nord) et accords bilatéraux (monde entier) sont accessibles sans autres droits de scolarité que ceux de l'ICP grâce au principe de réciprocité.

    Les étudiants partant dans le cadre du programme Erasmus+ peuvent bénéficier d’une bourse, les aidant dans les frais liés à leur mobilité.
     
  2. Les programmes Study Abroad (monde entier)
    Ces programmes prévoient des droits de scolarité supplémentaires pour l'université d'accueil. Ils sont une alternative pour étudier, notamment dans les pays anglo-saxons.

Candidature

Pour un départ en mobilité, le formulaire de candidature doit être complété et soumis au service des Relations Internationales.

Les documents qui vous seront demandés dans ce formulaire sont les suivants (aucun document manuscrit ne sera accepté):
  • Résultats des tests linguistiques; une attestation est requise pour chacun de 3 vœux
  • Relevés de notes
  • CV
  • Lettre de motivation (à rédiger dans la langue d'enseignement du premier choix de destination), maximum 1 page
  • Charte de la mobilité signée
  • Pré-contrat d'études dûment complété avec les libellés et crédits des cours que vous souhaitez suivre pour chacun des 3 vœux

Attestation de langue

L'étudiant doit avoir validé au moins une première année d'études et attester de son niveau de langue d’enseignement. La plupart des universités anglophones exigent d'avoir passé l'IELTS (International English Language Testing System) ou le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) et de justifier d'un score minimum spécifique.

Les mobilités pré-professionnelles, linguistiques et solidaires à l'étranger

Plusieurs possibilités de départ à l'étranger hors cadre d'études sont accessibles :

- effectuer un stage au Ministère des Affaires étrangères et du Développement International, en administration centrale ou dans un poste diplomatique ou consulaire à l'étranger. 
> Toutes les candidatures pour un stage au MAEDI (Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International) se font via la plateforme de la Bourse Interministérielle de l’Emploi Public – BIEP
> Découvrez la procédure

- être assistant de langue française via le Centre International d'Etudes Pédagogiques (CIEP) dans un établissement d'enseignement à l'étranger pendant une année universitaire.
Le programme s’adresse, en priorité, aux étudiants qui se destinent aux carrières de l’enseignement et qui sont titulaires au minimum d’une deuxième année de Licence (L2) de langue. Sont également recevables les candidatures d’étudiants inscrits dans d’autres filières : Philosophie, Histoire, Sciences sociales et Sciences de l'éducation;

- effectuer un stage de renforcement en langue, s'inscrire à une université d'été, s'engager dans un volontariat solidaire dans un pays étranger...
 
- effectuer un stage Erasmus+ de 2 à 12 mois dans une entreprise européenne.