• Formation,

François-Ghislain, chef d'entreprise, étudiant au Cycle Phi

Après un tour du monde du développement durable, François-Ghislain Morillion co-fonde en 2005, Veja, première marque de sneakers bio-équitables. Retrouver les plaisirs de la pensée philosophique au milieu de sa vie professionnelle intense est devenu une priorité

François Ghislain Morillion_Cycle Phi_2016

François Ghislain Morillion_Cycle Phi_2016

> Venez-nous rencontrer le mardi 11 juillet à 19h à l'ICP pour en savoir plus sur la formation.


Pourquoi avoir choisi de reprendre des études de Philosophie ?

Diplômé d'HEC, j’ai toujours aimé la philosophie pendant mes études, mais j’ai eu du mal à continuer à lire de la philosophie après avoir commencé à travailler. J’ai souhaité retrouver le plaisir de philosopher et prendre le temps de construire une pensée. C'est difficile quand on est chef d’entreprise ; tout va trop vite. C’est aussi une manière de combler un vide, le vide d’une vie consacrée principalement à travailler et se divertir.
 
J’ai fait une première tentative dans une faculté parisienne dans un cycle « normal » avec des cours la journée, mais je ne pouvais pas m'y rendre en raison de mon emploi du temps chargé. Or la philosophie est une science qui s’apprend avec un maître, en cours, et pas uniquement par les livres. Je me suis donc tourné vers l'ICP qui propose une Licence d'Etat de Philosophie en horaires aménagés : le Cycle Phi.
 

Qu'en retirez-vous pour votre vie professionnelle et personnelle ?

La philosophie est exigeante. Elle impose une rigueur intellectuelle qui est bénéfique à la conduite de sa vie. Elle impose de prioriser, synthétiser, organiser sa pensée. Qui n’a pas besoin de cela dans sa vie ?  Faire des études en étant adulte permet de tirer des enseignements immédiats pour résoudre des problèmes tant personnels que professionnels. On comprend les textes d’une autre manière car on a déjà vécu une partie de sa vie. Par exemple, le cours sur les passions m’a donné des clés pour appréhender un peu mieux les mystères de ma vie sentimentale, en confrontant mon expérience à des auteurs qui ont travaillé sur le sujet depuis des siècles. S’arrêter pour réfléchir est toujours bénéfique ! 

Quels sont les points forts de la formation dispensée par le Cycle Phi ?

Pour moi ce sont les horaires adaptés aux contraintes professionnelles (le soir et le samedi) et la qualité des enseignements prodigués. Les petits effectifs de la promotion favorisent l'entraide ; bien que je n'ai pas pu assister à certains cours en raison de déplacements professionnels, j’ai toujours réussi à les récupérer grâce aux autres étudiants.