Permettre aux étudiants étrangers d'accéder aux études supérieures en France : paroles d'experts

Publié le 29 mai 2017 Mis à jour le 8 juin 2017

En septembre 2017 ouvrira la Préparation aux Études Supérieures en France destinée aux étudiants internationaux. Pour en savoir plus sur cette initiative originale, rencontre avec les concepteurs.

Claudine Travier, Directrice du Pôle Prépas et Jean-François Hans, directeur de l'Institut de Langue et de Culture Françaises vous en disent plus sur cette formation innovante.


A qui s'adresse cette nouvelle préparation ?

Claudine Travier :


Cette préparation s’adresse à des étudiants internationaux à des moments-clés de leur formation. Il peut s’agir de jeunes gens qui souhaitent suivre l’intégralité de leur parcours d’études supérieures en France et qui veulent optimiser leur chance de réussite grâce à une préparation linguistique et universitaire.

Elle peut également concerner des étudiants déjà titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur dans leur pays d’origine. Ces derniers peuvent vouloir compléter leur formation par un cursus déjà identifié en France et souhaiter s’y préparer avec efficacité.

Enfin, elle peut intéresser des jeunes diplômés qui souhaitent, dans leur pays, pouvoir se distinguer sur le marché de l’emploi par la maîtrise de la langue et de la culture françaises.  

Jean-François Hans :


Cette nouvelle préparation s'adresse aux étudiants qui ont pour projet d'entreprendre des études dans l'enseignement supérieur français, qu'ils choisissent une université ou bien une école d'enseignement supérieur.

En possession du baccalauréat (ou de son équivalent) et d'un bon niveau de français, ces étudiants mettent toutes les chances de leur côté en choisissant cette préparation avant d'entamer leurs études en France.

Cette préparation s'adresse tout autant aux étudiants souhaitant s'inscrire ensuite en premier cycle universitaire (Licence/bachelor) ou en second cycle universitaire (Master).

Quels sont les objectifs principaux ?

Jean-François Hans :


Les objectifs principaux sont à la fois pluriels et progressifs.
Durant les premiers mois de la formation, il s'agit d'acquérir, à l'oral comme à l'écrit, un niveau en langue française, permettant de suivre avec aisance les enseignements dispensés au second semestre. A cet effet, les étudiants devront valider une certification en langue française de niveau B2, portant sur les quatre compétences du Cadre européen de référence pour les langues.
 

Claudine Travier :


Au second semestre, le programme d’enseignement universitaire permet d’acquérir une bonne connaissance de la France et de l’Europe à travers une approche pluridisciplinaire. Grâce à des cours entièrement dédiés à la méthodologie universitaire, les étudiants se familiarisent avec les exigences des études supérieures.

L’accompagnement personnalisé, proposé dès le semestre 1, leur permet de progresser dans leur réflexion sur leur projet. Ils sont mis en relation avec des étudiants et des responsables de différentes filières de l’ICP afin de mieux connaître le contenu des programmes et les débouchés.

Quels sont les principaux atouts de cette formation innovante ?

Jean-François Hans :


Les atouts majeurs de cette préparation sont la qualité des enseignements assurés par des professeurs expérimentés et spécialistes de leur domaine, et le suivi personnalisé qui sera assuré dès le début du premier semestre. Ce suivi personnalisé aura pour objectif non seulement d'accompagner l'étudiant dans son parcours d'apprentissage mais aussi dans sa préparation et ses recherches pour accéder à l'université ou l'établissement d'enseignement supérieur de son choix à l'issue de l'année de préparation.

Claudine Travier :

La formation repose sur  une double compétence, l’expertise dans le domaine du Français Langue Etrangère portée par l’ILCF et celle de la préparation aux concours et aux études supérieures portée par le Pôle Prépas.
Le programme d’enseignement pluridisciplinaire du second semestre, ouvert sur  les humanités, peut être abordé par les étudiants grâce au programme linguistique et culturel exigeant du premier semestre.

A l’issue de cette formation d’un an, les étudiants auront tous les atouts pour réussir leur intégration dans l’enseignement supérieur en France.
Forts de leur maîtrise de la langue française et d’un solide socle de connaissances sur la France et sur l’Europe, ils auront tous les atouts pour se distinguer dans un environnement international.