Accords de Paris : Les défis écologiques à la lumière du bien commun

Publié le 2 juin 2017 Mis à jour le 30 août 2017

L’annonce des Etats-Unis de renoncer à l’accord international signé en 2015 à Paris place la lutte contre le réchauffement climatique au coeur des débats. Dans ce contexte, la notion de bien commun est susceptible d’apporter un éclairage original sur les défis écologiques de notre temps.

Consciente de l’urgence écologique, la Chaire Bien commun de l’UR Religion, Culture et Société  (EA 7403) de l’Institut Catholique de Paris dévoile le sujet de son 2e colloque international :  Les défis écologiques à la lumière du bien commun .

Réchauffement climatique et transition énergétique, protection de la biodiversité et droit de la nature, ressources naturelles et biens communs : autant de thèmes qui imposent de repenser les fondements de l’organisation sociale, c’est-à-dire le bien commun de la société.

Inversement, le recours à la notion de bien commun est susceptible d’éclairer les défis écologiques, dans la mesure où cette notion, riche de ses multiples héritages, ne se réduit pas au bien de la société, mais inclut également les droits de la personne et le bien du monde tout entier.

Les 5 et 6 avril 2018, la Chaire Bien commun de l’UR  Religion, Culture et Société  (EA 7403) de l’Institut Catholique de Paris traitera ces questions en ayant recours à des rationalités différentes (géophysique, biologie, science politique, droit, économie...), accompagnées par une réflexion philosophique et théologique approfondissant la notion de création.


Contact